03.12.2018

Le train – est-ce la meilleure façon de voyager en Pologne?
Pendant de nombreuses années, l’abréviation PKP – Chemins de fer polonais a été considérée par les voyageurs polonais comme synonyme de retards, de trains anciens et sales qui tombaient souvent en panne en hiver, d’imprévisibilité. Sans parler des gares bondées et de longues queues aux guichets…
Heureusement cette époque est déjà révolue et je vous recommande vivement de parcourir la Pologne en train pour au moins 3 raisons :
1. Les trains polonais sont fiables et rapides
Les entreprises ferroviaires polonaises offrent aujourd’hui des liaisons très pratiques entre les principales destinations touristiques. Les trains gérés par Intercity, tels que Pendolino, sont rapides, ponctuels et confortables. Ça ne prend que 2 heures et 30 minutes pour aller de la gare centrale de Varsovie à la gare centrale de Cracovie et environ 3 heures pour arriver à Gdańsk depuis Varsovie.
Les billets d’Intercity peuvent être réservés en ligne ici : https://www.intercity.pl/pl/
Rappelez-vous : si vous réservez à l’avance, vous paierez moins !
Il est également bon de savoir que vous paierez moins et voyagerez plus confortablement un samedi plutôt qu’un vendredi ou un dimanche
Quant aux autres compagnies ferroviaires, telles que TLK ou Polregio, elles offrent également un bon service. Dans de nombreux cas, les trains TLK sont presque aussi rapides que les trains Intercity, mais les billets sont beaucoup moins chers ! Le seul inconvénient est qu’ils ont souvent des compartiments traditionnels (mais ça devient de plus en plus rare) et que vous avez moins d’espace pour les jambes.
Les trains Polregio sont une bonne option si vous avez plus de temps et envisagez d’explorer plutôt que de vous déplacer d’une grande ville à une autre. Ici vous trouverez leur carte de connexions. Les trains sont modernes et les prix sont très abordables.
2. Vous verrez beaucoup plus
C’est vrai que les autoroutes vous permettent de voyager rapidement d’une ville à l’autre, mais vous ratez beaucoup de choses. La vue offerte par la fenêtre du train est beaucoup plus intéressante que le béton et les écrans sonores. Vous pourrez voir un peu de campagne polonaise, des gares ferroviaires dans de petits villages (où votre train rapide ne s’arrêtera pas bien sûr) et l’architecture moderne des gares les plus importantes, telles que Cracovie, Poznań, Łódź.
3. Les trains polonais sont de plus en plus écologiques
PKP Intercity a dans sa flotte des trains Pendolino, PesaDART et FLIRT3, conçus comme des trains respectueux de l’environnement et construits à partir de matériaux écologiques pouvant être recyclés.
Vous trouverez les horaires des chemins de fer polonais ici : www.rozklad-pkp.pl/en
Quand est-il pratique de voyager en Pologne en bus ?
Lorsque vous avez un budget limité, vérifiez l’offre des compagnies de bus polonaises telles que Flixbus, Polbus (non disponible en anglais) et Neobus. Flixbus est le plus populaire et offre de nombreuses connexions nationales et internationales. À Varsovie, c’est souvent beaucoup moins pratique que le train, car vous devez vous rendre aux gares routières de Młociny ou de Warszawa Zachodnia pour pouvoir prendre le bus, n’oubliez donc pas de vérifier le lieu de départ et d’arrivée avant d’acheter le billet !

Voici un train de Polregio et la gare de Łódź:

12.11.2018

Au cours des deux premières semaines de décembre 2018, Katowice accueillera environ de 20.000 personnes de 190 pays, dont des politiciens, des représentants d’organisations non-gouvernementales, du monde scientifique et du monde des affaires.
Pourquoi Katowice ? Eh bien, cette ville est un exemple parfait de revitalisation réussie d’une région de mines de charbon et de sa transformation en une zone de culture et de conférence. Une région traditionnellement associée à l’extraction du charbon et à l’industrie lourde devient un chef de file en matière d’innovation et de nouvelles technologies. En outre, la ville s’efforce d’améliorer la qualité de l’air et le niveau de vie des habitants, comme en témoignent les récents investissements : autobus électriques, zones piétonnes au centre-ville, part croissante des espaces verts dans la surface totale de la ville.
Que visiter à Katowice ? Où sortir ?
Si vous êtes passionné par l’architecture, vous ne serez pas déçu. Katowice a une courte histoire en tant que ville et sa « vieille ville » est faite de beaux immeubles datant du XIXe siècle. Voici quelques éléments modernes et écologiques au centre-ville de Katowice :

Ne cherchez pas un parc pour admirer le coucher de soleil, car c’est bien le centre-ville qui offre la meilleure vue (« Zachód słońca » signifie « coucher de soleil » en polonais):

À 10 km du centre, vous trouverez la colonie Nikiszowiec, établie il y a 102 ans pour les mineurs de charbon et leurs familles. La colonie, inscrite à présent sur la liste des monuments historiques, constitue le cadre de nombreux films sur la Haute-Silésie.
Pour moi la cerise sur le gateau est la « soucoupe » – Spodek, un complexe polyvalent ouvert en 1971. Le bâtiment accueille de nombreux événements culturels, sportifs et commerciaux et accueillera également la conférence COP24. Il peut accueillir environ 11.500 personnes. Son nom fait référence à une soucoupe volante, il suffit de le regarder pour comprendre :

À proximité de « Spodek », vous trouverez Muzeum Sląskie – le musée de la Silésie. Je vous recommande fortement de le visiter ! Établi sur le site de l’ancienne mine de charbon de Katowice, il marque, avec le siège de l’orchestre symphonique de la radio nationale polonaise et le centre de congrès international, la zone culturelle de Katowice.

Pour le prix de 12 PLN (3 EUR), vous pouvez visiter plusieurs expositions intéressantes : galerie d’art polonais de 1800 à 1945, galerie d’art polonais après 1945, galerie d’art non professionnel, galerie d’art religieux de la Silésie, Lumière de l’histoire – La Haute-Silésie au fil des siècles et une présentation de réalisations les plus marquantes du théâtre européen dès l’Antiquité à nos jours.

L’exposition sur la Haute-Silésie au fil des siècles nous raconte l’histoire courte mais passionnante de la Haute-Silésie et de ses habitants. L’industrialisation et son prix – dévastation de l’environnement naturel, difficultés de la vie quotidienne. De l’autre côté – les grandes fortunes des propriétaires de mines. En 1918, la Pologne retrouve son indépendance et la Haute-Silésie est revendiquée à la fois par la Pologne et l’Allemagne. Le peuple polonais organise une série d’insurrections armées contre le régime allemand. Enfin, le peuple silésien doit décider, par voie de plébiscite, auquel des deux pays ils veulent appartenir et, par conséquent, la région est divisée. Vous trouverez également beaucoup d’informations sur la vie sous le communisme et les grèves organisées à cette époque-là par les mineurs.

Si vous êtes un amateur de bière, ne manquez pas de visiter la brasserie de Tychy où l’une des plus célèbres bières polonaises est produite. Vous pouvez réserver une visite ici : https://zwiedzbrowar.pl/en/brewery-tour/
Et dans la soirée visitez Absurdalna http://www.absurdalna.pl/ pour déguster des bières artisanales et, peut-être, écouter un concert.

Si vous aimez les friandises, ne manquez pas Cukiernia Europejska (Świętego Jana 8). Je suppose que la plupart de leurs gâteaux sont très bons, mais leurs « krówki » faits maison sont un must ! Krówka est un fudge polonais traditionnel. Dans cette pâtisserie-café vous trouverez des saveurs intéressantes, telles que le sel et la cannelle, je vous assure qu’elles sont toutes délicieuses ! C’est aussi un endroit très agréable pour prendre un café.

10.11.2018
Le 11 novembre prochain il y aura beaucoup de festivités et de manifestations à Varsovie. Il y a 100 ans, au terme de la première guerre mondiale, la République de Pologne a été créée après une longue occupation étrangère (123 ans !). C’est aussi à ce moment-là que Varsovie est devenue officiellement la capitale du pays.
A cette occasion beaucoup de manifestations seront organisées dont la plupart se déroulera dans la rue Krakowskie Przedmieście et sur la place Piłsudski, près de la tombe du soldat inconnu. Vous aurez l’occasion de voir des danses traditionnelles, de gouter aux spécialités de la cuisine polonaise, de chanter avec les Polonais des chansons patriotiques.